Fin de campagne

Publié le par Désirs d'Avenir Rueil

Voilà, après des mois de campagne, c'est fini !

On a d'abord eu la primaire citoyenne, puis la présidentielle et les législatives, enfin les congrès (national et fédéral) : contributions, motions, défense de ces dernières, combat derrière un candidat...

Depuis samedi, tout cela est terminé.

En à peine 2 jours, on est retombé à une quantité de courriels normale, le téléphone est presque muet.


Quand on est une militante comme moi, ce silence a quelque chose d'anormal.

J'ai déjà vécu cela, après 2007. À l'époque, il m'a fallu de long mois pour retrouver un sens à la vie militante, à la vie tout court, me remettre en action.

Pendant ces mois de luttes, je me suis dit que j'allais poursuivre une aventure, que je parviendrai à faire bouger les choses, que plus jamais militer ne sera une routine, que quelqu'un me donnera une "mission" pour améliorer la vie des citoyens... tout ce que j'avais décidé de faire, lorsque je me suis engagée, pour être utile à la société !

Pourtant, il me faut bien, à un moment, retrouver une vie classique, me pencher sur les dossiers restés en suspens : tenir ce blog, animer la Motion localement, mettre en place ce que j'ai promis dans cette période de campagne, être présente pour mes autres engagements, me remettre à lire autre chose que la presse, pour éviter au cerveau de se scléroser, sortir, rencontrer des personnes qui n'ont pas que le militantisme en tête...

Mais le doute est là ! Saurais-je encore m'en contenter, cette fois ?

Publié dans Mes chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article