Pacte Jeunes de la Région Poitou-Charentes

Publié le par Désirs d'Avenir Rueil

Poitou-Charentes.jpgLa région Poitou-Charentes investit dans des équipements techniques pour développer l'apprentissage.

 

Ségolène Royal s'est rendue aujourd'hui au CFA du BTP de Saint Benoît (86) pour valoriser le Pacte Jeunes et plus spécifiquement pour mettre en avant le développement de l'apprentissage.

En effet, la Région a décidé d’ouvrir 600 nouvelles places d’apprentissage en 2011, dont 50% doivent concerner des filières liées à la croissance verte et au développement durable.

C'est dans ce cadre que la Région a autorisé l’ouverture en septembre 2011, au CFA de Saint Benoît, d’un Bac Pro Technicien Maintenance des Systèmes Énergétiques et Climatiques. Afin de soutenir cette nouvelle filière, la Région a financé à hauteur de 59 000 € des équipements techniques (simulateurs de régulations, bancs hydrauliques…).

Une partie de ce matériel est déjà installé et profite aux jeunes du Brevet Professionnel « Monteur en Génie climatique ».

 

« Le Pacte pour l'Emploi des Jeunes monte en puissance en Poitou-Charentes, notamment parce que  la Région a fait de l'apprentissage sa priorité pour l'insertion des jeunes dans la vie professionnelle. A l'image des jeunes que j'ai rencontrés ce matin au CFA de Saint Benoît, près de Poitiers, beaucoup s'engagent en ce moment dans l'une des 300 formations proposées par la Région, notamment dans les métiers en développement. Ils ont choisi d'intégrer des filières de proximité qui débouchent sur l'emploi, avec 97 sites de formation répartis sur le territoire régional.

 

Pour participer à cette grande cause régionale, j'invite les jeunes à se renseigner sur les nombreuses formations par apprentissage en Poitou-Charentes et les entreprises à s'engager à nos côtés pour accueillir de jeunes apprentis.

 

En effet, c'est dès maintenant que la  rentrée se prépare. »

 

Ségolène Royal
Présidente de la Région Poitou-Charentes

 

Plus d’information sur le Pacte Jeunes de la Région Poitou-Charentes

Commenter cet article