Quand Ségolène Royal prônait 50 % de nucléaire en 2017

Publié le par Désirs d'Avenir Rueil

sego_najat_berge.jpgInterrogée par Le Monde.fr, Najat Vallaud-Belkacem, proche de Ségolène Royal, regrette que le débat ait lieu si tôt : « Il y a une forme d'indécence à politiser aussi rapidement ce qui est d'abord une catastrophe humaine. Les Japonais pleurent leurs morts, faisons d'abord preuve de solidarité. Le moment viendra ensuite de demander des comptes au gouvernement et de lui réclamer les règles minimales de transparence en la matière. » Sur le fond, l'élue, outre le « point sur le parc nucléaire français » et sa « sécurité », demande un « débat public sur cette question de société essentielle ».

 

Le nucléaire a toujours été un élément de clivage fort entre le PS et les écologistes, et un sujet de débat chez les socialistes. En 2007, Ségolène Royal avait, lors de la signature du « pacte écologique » de Nicolas Hulot, plaidé pour un changement de politique « significatif » : « Je m’engage à augmenter la part des énergies renouvelables (avec un objectif de 20  % de la production primaire d’énergie en 2020), à réduire la dépendance aux énergies d’origine fossile et à ramener la part de l’électricité d’origine nucléaire à 50 % d’ici 2017. »

 

Source : Le Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article