Ségolène Royal : « Pour une automobile non polluante »

Publié le par Désirs d'Avenir Rueil

Segolene profil fbLe Salon de Genève se déroule en ce moment même, et je me félicite de la présence de trois modèles de série de la Mia présentés pour la première fois sous la nouvelle marque Mia Electric : la Mia et ses deux variantes, la Mia L avec quatre places et la Mia U en version utilitaire.

 

Cela me permet de rappeler que je suis très satisfaite de voir que ce projet industriel soutenu par la Région Poitou-Charentes, en surmontant des difficultés majeures, est maintenant sur la bonne voie. MIA électrique emploie aujourd'hui plus de 160 salariés et la production de la MIA débutera dès juin prochain.

 

J’ai assisté ce vendredi, en tant que Présidente de la Région Poitou-Charentes, à une réunion du Conseil de surveillance de MIA électric pour arrêter les décisions soumises à l'Assemblée générale des actionnaires. A l'occasion de ces réunions, les actionnaires de la Société MIA électric ont décidé une augmentation de capital de 7 millions d'euros, ce qui va permettre à la fois de financer les investissements nécessaires et le déclenchement de prêts complémentaires de 15 millions d'euros.

 

J’ai indiqué que je proposerais au Conseil Régional du 28 mars, de garantir un prêt bancaire de 8 millions d'euros.

 

Ces décisions confirment et consolident le dynamisme de MIA électric qui emploie maintenant plus de 160 salariés (contre 35 il y a 1 an). Elles garantissent également la production de la MIA à compter de juin 2011.

 

Cette rencontre avec Edwin Kohl, Président de MIA électric GMBH nous a permis de mettre en place les fondements d'une nouvelle démarche pour lier alimentation des véhicules électriques et énergie renouvelable.

 

Cette réussite nous permet de travailler à la création d'un pôle croissance verte à Cerizay, dans les Deux-Sèvres pour associer véhicule électrique et production d'électricité solaire ou éolienne.

Commenter cet article