Ségolène Royal : six millions et demi de Français sont mal chauffés

Publié le par Désirs d'Avenir Rueil

Segolene_profil_fb.jpgSix millions et demi de Français sont mal chauffés et risquent de l'être encore plus. Les prix du gaz, après ceux de l’électricité viennent d'augmenter, ce qui fait plus vingt pour cent en un an ! L'essence flambe à la pompe pour atteindre le niveau de 2008 alors que le prix du baril est de 112 dollars aujourd'hui contre 147 en 2008. Les compagnies pétrolières spéculent sur les évènements qui touchent les pays arabes producteurs de pétrole. Ou est le débat démocratique qui devrait précéder toute décision de cette nature tant elle porte atteinte au pouvoir d'achat ? Lors de mes contacts avec les Français mardi soir dans le sud vienne, c'était le tout premier sujet d'inquiétude.

 

Alain Juppé a-t-il parlé trop vite ? En déclarant brutalement dès sa prise de fonction que la France n'interviendrait pas, au lieu de dire que le France entend les appels désespérés du peuple libyen et qu'elle va tout faire pour qu'une interposition efficace s'organise tant par le conseil de sécurité , que par l'OTAN, que par des décisions concertées et rapide entre Europe et Etats-Unis, ce qui aurait sans doute freiné le dictateur libyen et redonné du crédit à la France. Pourquoi les instances internationales ne décident elles pas plus vite des interventions pour rapatrier dans leur pays ceux qui veulent quitter la Libye et qui se font aujourd'hui massacrer ?

 

Dans un monde violent, devenu sans boussole et sans morale, on a besoin d'action internationale efficace, résolument tournée vers les peuples. Et j'ai trouvé vraiment réconfortant pour l'esprit d'humanité, que les mêmes personnes qui lundi soir confiaient leur colère sur la hausse de l'essence, me demandaient aussi pourquoi tant de souffrances non secourues par les puissances du monde, là-bas, en Libye.

Commenter cet article